Parcours

Après des études musicales classiques,le jeune Thierry découvre le jazz en écoutant Louis Armstrong et Joe King Oliver dont il reproduit les thèmes d'oreille.Il a seize ans quand il découvre le pianiste Oscar Peterson qui le marque profondément et dont il devient un grand admirateur,sans négliger pour autant les pianistes des courants mainstream et bop.
Il a vingt quand il fonde son propre trio avec le  quel il gagne de nombreux concours d'amateurs et intègre également des orchestres d'amateurs.
Il devient le pianiste "maison" du célèbre club Le Petit Journal ce qui lui donne l'occasion d'accompagner nombre de solistes français et américains : Bill Coleman, Benny Waters, Hal Singer, Jean-Claude Fohrenbach, André Villégier ainsi que tous ceux qui viennent "boeuffer" au club
Un été des années 70 il accompagne le saxophoniste américain Steve Lacy qui vient de quitter l'orchestre de Telonious Monk et qui l'initie au répertoire du grand pianiste et compositeur.
Menant de front une vie professionnelle et musicale,il s'éloigne de la scène parisienne et organise de nombreux concerts à son domicile ou défilera tout le gotha du jazz parisien.
Il enregistre cinq CD dont "Friend's connection "obtient en 2000 le prix du meilleur disque autoproduit de la station Paris-Jazz, et le dernier "Thierry Tocanne remembers George Gershwin" est consacré aux oeuvres du compositeur américain.
Il joue aussi bien en solo qu'en trio et en orchestre et partage d'intéressantes expériences musicales qui le conduisent dans de nombreux festivals, clubs, concerts privés,en France et à l'étranger.